1912, La diffraction des rayons X et la peinture

3b-16-August-Macke_Paar-in-WaldLa découverte  de la diffraction des rayons X par les cristaux a joué un rôle capital dans la connaissance de la structure de la matière, aussi bien dans le domaine de la physique que celui de la chimie et, plus étonnamment, dans celui de la peinture ! Cette interpénétration entre la physique et la peinture se passe en Italie mais surtout à Munich en Allemagne où de nouvelles expériences scientifiques vont mettre en ébullition le milieu artistique.

A écouter, les mouvements entre sciences et art en 1912.
A regarder sur le site, la diffraction mise en oeuvre. Podcast

L’avant-garde européenne artistique

les fondateurs du futurisme
Les fondateurs du futurisme en 1912. De gauche à droite, Luigi Russolo, Carlo Carrà, Filippo Tommaso Marinetti, Umberto Boccioni, Gino Severini. Universalis. Crédits : Hulton Archive/ Getty Images
Balla-lampadaire-lumire-diffuse-et-halo-lumineux-matrialis_thumb
Giacomo Ballà,Lampadaire à arc, 1909
Russolo_20150527154657_20150527154657
Luigi Russolo, Dynamisme d’une automobile, 1912-13, huile sur toile, 104cm x 140cm. Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris.
luigi-russolo-interpenetration-de-la-lumiere-d-une-maison-et-du-ciel
Luigi RussoloInterpénétration de la lumière d’une maison et du ciel, 1912

Les rayons X et la diffraction

fig 5, article

fig 7
Tâches de diffraction du sulfure de zinc – Friedrich et al. Interferenzerscheinungen bei Rontgenstrahlen, 1913, Annalen der Physik, 346, 971

 

Allers-retours entre peinture et diffraction

3b-macke-promenade en foret-a
August Macke. Promenade en forêt [Waldspaziergang], 1913. Huile sur toile, 81 × 105,5. Collection particulière.
3b-18-Franz-Marc_The-First-Animals
Franz Marc. The First Animals, 1913, [Les premiers animaux]. Gouache and pencil on paper. Private Collection, courtesy Neue Galerie New York. © Neue Galerie, New York.
3b-16-August-Macke_Paar-in-Wald
August Macke. Couple dans la forêt, 1912, [Paar im Wald]. Huile sur toile, 99,4 × 99 cm. Collection particulière. © Maurice Aeschimann.


Bibliographie

  • Friedrich et al. Interferenzerscheinungen bei Röntgenstrahlen, 1913, Annalen der Physik, 346, 971;
  • Jacques J. Dictionnaire d’histoire et philosophie des sciences, Cristal, puf, 4e p. 313.
  • Tresch J., Werrett S., Dictionnaire d’histoire et philosophie des sciences, Laue Max Theodor Felix Von, puf, 4e p. 663.
  • Rousset A., Six J., Des physiciens de A à Z, Laue Max Theodor Felix Von, ellipses poche, p.382.
  • La revue scientifique, n°17, 25 avril 1914 page 390
  • Dossier de Presse de l’exposition au musée de l’Orangerie « Franz Marc/August Macke, l’aventure du Cavalier Bleu ».
  • Walter P., de Viguerie L., Castaing J., « Appareils portables pour l’analyse des œuvres d’art aux rayons X », article de, Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale, UMR 8220, CNRS/UPMC, Paris http://www.cnrs.fr/publications/imagesdelaphysique/couv-PDF/IdP2011/12_Walter.pdf

Programmation musicale

  • Introduction : Antonin Dvorák, Symphony No. 9 en mi mineur (du Nouveau Monde), B. 178 (Op. 95), 1893, 1. Adagio – Allegro molto.
  • Franceso Balilla Pratella, Giorno di Festa
  • Erik Satie, Gymnopédie orchestrée par Debussy, lent et grave
  • Arnold Schoenberg, Weihnachtsmusik

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s