Les racines de la science atomique (7/8) : Anaxagore, l’infini à Athènes

Septième et avant dernier épisode de notre série sur les racines de l’idée d’atomes dans la Grèce antique. Aujourd’hui, petit retour dans l’espace puisqu’on retourne en Ionie mais aussi retour dans le temps puisque Anaxagore, notre héros du jour, est un peu plus âgé qu’Empédocle.

Références bibliographiques :

Les écoles présocratiques, Jean-Paul Dumont, ed. Folio Essais, Gallimard 1991. Anaxagore, p. 593-659

Physique et Philosophie, Werner Heisenberg, ed. Espaces libres, trad. Jacqueline Hadamard, Albin Michel 2002, p.58-59

Anaxagore — Wikipédia (wikipedia.org)

Clazomènes — Wikipédia (wikipedia.org)

Référence musicale :

Jordan Irvin Dally – Shanidar (Camaraderie Limited, 2009)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :