1912, La diffraction des rayons X et la peinture

3b-16-August-Macke_Paar-in-WaldLa découverte  de la diffraction des rayons X par les cristaux a joué un rôle capital dans la connaissance de la structure de la matière, aussi bien dans le domaine de la physique que celui de la chimie et, plus étonnamment, dans celui de la peinture ! Cette interpénétration entre la physique et la peinture se passe en Italie mais surtout à Munich en Allemagne où de nouvelles expériences scientifiques vont mettre en ébullition le milieu artistique.

A écouter, les mouvements entre sciences et art en 1912.
A regarder sur le site, la diffraction mise en oeuvre. Podcast Poursuivre la lecture de « 1912, La diffraction des rayons X et la peinture »

1800, Herschel découvre le rayonnement infrarouge

800px-William_Herschel01Astronome allemand, principalement connu pour sa découverte d’Uranus, il compose aussi de la musique qui a été récemment redécouverte. Cet autodidacte aux multiples vies est aussi le découvreur du rayonnement infrarouge. Cet astronome, c’est William Herschel qui ne vit pas en Allemagne mais en Angleterre où il s’est réfugié et est même devenu membre de la Royal Society.

Revenons sur les éléments de sa vie et de sa découverte du rayonnement infrarouge.
 Podcast

Poursuivre la lecture de « 1800, Herschel découvre le rayonnement infrarouge »

1818, Fresnel et la théorie ondulatoire de la lumière

tache de poisson
Tache de Poisson obtenue au lycée Camille Jullian, Bordeaux

Siméon Poisson, qui ne croit pas à la théorie ondulatoire de la lumière, croit pouvoir mettre le jeune Augustin Fresnel en défaut avec sa théorie ondulatoire. D’après cette théorie, on devrait avoir de la lumière derrière un objet opaque  interposé entre une source lumineuse ponctuelle et un écran, impossible pense Poisson! Et pourtant…

Podcast Poursuivre la lecture de « 1818, Fresnel et la théorie ondulatoire de la lumière »

1868, La découverte de l’hélium

Spectres d'étoiles [A]
Spectres d’étoiles [A]
Etudier des spectres n’a rien à voir avec l’étude des fantômes puisqu’il s’agit d’étudier la lumière. L’analyse spectrale est essentielle en astronomie pour déterminer les éléments chimiques présents dans une étoile comme le Soleil, dans une comète comme Tchouri ou dans des nébuleuses. Grâce à l’effet Doppler, on peut aussi détecter sur un spectre si un astre s’éloigne ou se rapproche de nous. Observer que les galaxies s’éloignent les unes des autres a été une preuve expérimentale forte de l’expansion de l’Univers. Petit retour sur l’histoire de cette technique d’analyse.
Poursuivre la lecture de « 1868, La découverte de l’hélium »

1903, René Blondlot de la gloire au ridicule des rayons N

Henri_Becquerel
Henri Becquerel [A]
A la fin du XIXe siècle, les rayons X sont découverts par l’allemand Wilhelm Röntgen, les rayons « uraniques » et la radioactivité trois mois plus tard en 1896 par le français Henri Becquerel. La communauté scientifique, d’abord sceptique, s’enthousiasment pour ces nouvelles découvertes qui permettent de connaître davantage l’intimité de la matière et des énergies qu’elle renferme. Ces découvertes valent à l’allemand d’être le premier prix Nobel de physique de l’histoire (1901) et au français, le prix Nobel 1903. Dans cette euphorie générale, le professeur de l’université de Nancy René Prosper Blondlot découvre lui aussi de nouveaux rayons, qu’il nomma rayons N, les rayons nancéens… qui vont le mener de la gloire au ridicule. Poursuivre la lecture de « 1903, René Blondlot de la gloire au ridicule des rayons N »